Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

  • magnus le 11/12/2023 à 11h00
    Que Napoléon soit dépeint comme autre chose qu'héroïque, soit, on va pas demander à un cinéaste étranger de suivre le roman national français.
    Ce qui pose problème dans la dynamique du film c'est qu'il y a des situations, voire des personnages qui sont tellement grotesques qu'on se croirait dans une comédie italienne des 70s. C'est quoi ce Louis XVIII?
    Résultat, ça donne un truc comme si un Kubrick avait mis du roi Dagobert dans son film.
    Et en effet c'est pas trop joli, le grand retour du filtre marron-jaune dégueu qu'on voit dans plein films historiques récents ("mets du sépia, faut que ça fasse vieux"), qui fait que Toulon et l'Égypte c'est pareil. Comme si Scott n'a jamais revu son Duellistes qui plus de 40 avant est laaaargement plus beau.

  • forezjohn le 11/12/2023 à 11h09
    Ce que je retiens de la vidéo de nota bene, c'est surtout que le cinéaste fait effectivement ce qu'il veut dans son film et que les raccourcis peuvent être parfois justifiés.
    Le problème pour lui c'est que Scott réplique que les historiens qui font des remarques sur son film ont tort et qu'ils feraient mieux de se taire.

  • forezjohn le 11/12/2023 à 11h16
    Oui enfin y'a toute une palette de nuances entre le génial général libérateur de l'Europe qui écrivait le code civil en troussant Joséphine et le mangeur d'enfant qui planifiait le massacre des Européens chaque matin pendant son petit déjeuner.

  • OLpeth le 11/12/2023 à 11h40
    En bon historien, il renvoie Scott à ses contradictions en effet, mais ce que j'ai retenu de sa vidéo c'est surtout qu'il y a des arrangements avec l'histoire compréhensibles pour servir la vision du réalisateur (Bonaparte qui assiste à la décapitation de Marie-Antoinette ou qui rencontre Wellington par exemple) et d'autres qui sont mensongers et donc injustifiables (les pyramides entre autres, je me souviens plus de l'autre cas qu'il cite, Napoléons qui gifle Joséphine en public je crois ?).
    C'est toute la contradiction de la légende noire anglaise : comment ce mec crétin, vulgaire, insignifiant et peureux a-t-il pu mettre à genoux l'Europe ?
    (La légende dorée est toute aussi critiquable, on est d'accord).

  • José-Mickaël le 11/12/2023 à 12h25
    D'après ce que j'ai lu, on sait que Napoléon parlait assez mal français : ce n'était pas sa langue maternelle, et ses écrits (les brouillons) montrent qu'il ne maîtrise pas bien la langue. Et il me semble qu'il s'exprimait en français avec un fort accent corse.

    Du coup, pour moi, un bon film sur Napoléon doit le montrer en train de massacrer la langue française avec un fort accent corse. Je constate hélas qu'un bon film sur Napoléon n'existe pas.

  • suppdebastille le 11/12/2023 à 12h30
    Il le parlait très mal et était moqué par les autres élèves à l'école pour son accent et son curieux prénom, de plus il n'était que de petite noblesse.
    Par contre quand il devient empereur on peut imaginer qu'il avait fait pas mal de progrès .
    J'hésitais encore hier à aller voir le film, je crois que vous m'avez définitivement convaincu d'attendre une diffusion TV.

  • sehwag le 11/12/2023 à 13h34
    Nota Bene n'est pas historien et il ne prétend pas l'être. C'est un autodidacte qui fait de l'excellente vulgarisation.

    Ce n'est pas du tout pour minimiser son travail, c'est juste qu'il fait autre chose que de la recherche historique.

  • OLpeth le 11/12/2023 à 14h12
    Oui tout à fait mes désoles, il défend les historiens en bon passionné d'histoire.

  • Bale de jour le 11/12/2023 à 20h29
    C'est super Napoléon, comme produit cinématographique. Très drôle, grotesque, à mille lieues de la plupart des biopics qui ne sont souvent que des hagiographies peu intéressantes. Assez fascinant de voir un réalisateur se saisir d'un personnage pour lequel il a assez clairement beaucoup de mépris et de livrer une telle vision. C'est vraiment très chouette.

    Assez peu d'accord pour dire que c'est peu nuancé malgré tout - Austerlitz est par exemple une scène assez forte et qui souligne son génie militaire.

    Ah et Scott a fait quelques films corrects ces dernières années, et si on remonte à 2005, un Kingdom of Heaven qui mérite d'être revisité dans sa version Director's Cut - c'est un excellent film, qui ne souffre vraiment que de la faiblesse de l'interprétation de son acteur principal, Orlando Bloom, alors acteur en vogue.

  • Gouffran direct le 12/12/2023 à 04h34
    À Gance un bon film sur Napoléon?